13 mars 2009

Vian - L'écume des jours / ou quand l'horreur se transforme en poésie

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times... [Lire la suite]
Posté par nysaea à 22:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2008

« Prose du bonheur et d’Elsa » Aragon

  *   Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre.  Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant.  Que cette heure arrêtée au cadran de la montre.  Que serais-je sans toi que ce balbutiement.   J'ai tout appris de toi sur les choses humaines.  Et j'ai vu désormais le monde à ta façon.  J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines  Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines.  Comme au passant qui chante, on reprend sa chanson.  J'ai tout appris de toi... [Lire la suite]
Posté par nysaea à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2008

Une nouvelle ère, pas si révolue.

Ce grand homme se nomme John Howard Griffin, né en 1920 à Dallas (Texas). Il se destine à une carrière de psychiatre. Il s'interesse à la musicologie (c'est l'étude de la relation entre la musique en rapport avec l'évolution de l'être humain et de la société) il entreprendra des recherches historiques en France sur les Bénédictins de Solesmes (l'ordre de St Benoit). Il fait la guerre en 1940 dans le Pacifique, et est serieusement bléssé à deux reprises. En 1947, il retourne aux USA où il continue ses études de philosophie et de... [Lire la suite]
Posté par nysaea à 16:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,