-

dexter


Dexter finalement, n’est qu’une figure amplifiée de l’homme. Qui ? réellement pourrait comprendre ? concevoir l’impact de ses actes mais surtout son pourquoi du comment ?Mais aussi, qui peut réellement te comprendre, toi même et tes pensées les plus profondes ? Prends tu conscience de ton entité? Nous montrons nous, ne serait-ce qu’une fois tel que nous nous voyons, quand, seul, éloigné de tous, nous nous sondons. Quand lorsque croyons prendre conscience de la fabrication de nos nous, différents personnages assez bien façonnés, livrant seulement ce que nous aimons à livrer et ce que la personne aime à voir livrer. Peur d’incompréhension compréhensible ? Fort sentiment de solitude. Au fond n’est on pas content de se penser unique, une conscience bien à part comportant ses propres clefs ?

Ce que nous pouvons montrer à x nous ne le montrons pas forcément à y et ainsi de suite, par accommodation peut-être instinctive. Alors ni x ni y ne nous connaît. Sommes nous des tricheurs ? Ou alors des comédiens bluffant par instinct de survie ? Cet instinct de survie est à la base de la méfiance, de la peur d’une autre conscience différente de la notre et bien capable. Comment sans violence, et sans rester centré sur son propre soi, ses propres pensées, concevoir la pensée d’autrui ?

-